Airco monobloc : fonctionnement, types & prix

L’airco monobloc est le dispositif de climatisation le moins encombrant du marché. Performant à juste titre, ce type de climatisation permet de rafraîchir les petits espaces comme les chambres à coucher et les bureaux. Bien qu’il soit un appareil économique et silencieux, l’airco monobloc ne peut s’envisager autrement qu’une solution d’appoint. Si cet appareil vous intéresse, découvrez ci-après tout ce dont vous avez besoin de savoir avant d’effectuer un achat.

Comment fonctionne un climatiseur monobloc ?

gaine pour climatiseur

Comme son nom l’indique, l’airco monobloc ne se compose que d’une seule unité, contrairement à la climatisation split. Il embarque tous les composants d’un climatiseur. On retrouve dans cet appareil le compresseur, le détendeur, l’évaporateur, le condenseur et bien entendu le circuit frigorifique.

Il est facile de comprendre le schéma de fonctionnement du climatiseur monobloc. Lorsqu’il est mis en marche, l’appareil extrait l’air chaud d’une pièce avant de le rejeter à l’extérieur par le biais d’une gaine d’évacuation. Les échanges de température sont rendus possibles grâce au fluide frigorigène qui se trouve au cœur du système. Liquide et parfois gazeuse, cette substance peut produire de la chaleur et de la fraîcheur. Une fois que le cycle de compression et de détente est activé, le fluide frigorigène s’active pour assurer le transfert de calories.

Avantages et inconvénients de l’airco monobloc

Comme les autres catégories de climatisation, l’airco monobloc possède des avantages et des inconvénients. Il est important d’en tenir compte pour trouver le produit le mieux adapté à ses besoins.

Le principal atout de l’airco monobloc reste sa facilité d’utilisation et d’installation. Comme il ne se compose que d’une seule unité, il ne nécessite aucun travail de transformation de l’habitation. Il suffit de le poser à proximité d’une ouverture afin d’y faire passer la gaine d’évacuation.

L’appareil n’a pas besoin d’eau pour fonctionner, ce qui optimise les économies. Notez que l’airco monobloc est un dispositif peu onéreux aussi bien à l’achat qu’au niveau de la consommation énergétique. Si l’appareil est de bonne qualité, il ne demandera que très peu d’entretien. Les meilleurs modèles du marché sont capables de déshumidifier l’espace où ils sont installés.

Le climatiseur monobloc n’est pas avare d’avantages, mais il présente également des inconvénients.

Pour ainsi dire, tous les climatiseurs monoblocs du marché ne se valent pas pour ce qui est du niveau sonore. Les modèles d’entrée de gamme sont très bruyants, notamment ceux que l’on déplace d’une pièce à une autre.

Par ailleurs, l’efficacité de ces produits est limitée en volume. L’appareil ne se montre plus aussi performant lorsqu’il est posé dans une pièce dont la surface est supérieure à 30 m². Pour certains produits, notamment les versions dites Windows, ils doivent être installés près d’une fenêtre entrouverte pour que l’évacuation puisse se faire. Un dernier inconvénient qui a son importance : l’esthétique de ces appareils est discutable.

❄️ Installer l’airco monobloc chez moi

Climatiseur monobloc : mobile ou fixe ?

Vous aurez le choix entre deux catégories d’airco monobloc, le modèle mobile et le modèle fixe.

Le climatiseur mobile monobloc se présente sous la forme d’un caisson monté sur des roulettes. Il s’agit d’un dispositif nomade que l’on déplace au gré des besoins et des envies. Le climatiseur mobile n’est pas aussi performant que le climatiseur fixe, mais il a l’avantage d’être proposé à un tarif abordable et aussi d’être moins gourmand en énergie.

Pour certains spécialistes, le modèle mobile n’est pas une bonne solution dans la mesure où il vous obligera toujours à faire un trou dans le mur afin de faire passer les tuyaux d’évacuation. Et si vous ne souhaitez pas trouer vos murs, il faudra placer l’appareil près d’une fenêtre auquel cas la chaleur va s’infiltrer, ce qui va réduire les performances de l’appareil.

Airco monobloc mobile

L’idéal est donc d’investir dans un climatiseur fixe monobloc qui possède tous les avantages du climatiseur monobloc mobile, mais aucun de ses inconvénients. Par ailleurs, un airco fixe est plus puissant.

Ici encore, vous aurez à choisir entre le modèle mural et le modèle Windows. Le premier, qui est destiné à être encastré dans un mur, nécessite la mise en place d’un système d’évacuation. Il s’accompagne donc de quelques travaux. Quant au second, il se place dans l’encadrement d’une fenêtre par le biais d’un châssis de fixation. Au besoin, ce dispositif peut être retiré.

Climatiseur mural

Combien coûte une climatisation monobloc ?

Si vous envisagez d’acheter un climatiseur monobloc, vous devez prévoir un budget compris entre 400 et 2000 €. Dans le secteur très concurrentiel des climatiseurs monoblocs, il y a une pléthore de modèles pouvant être fixes, mobiles, froid seulement et réversible. Le coût va donc dépendre des spécificités, de la puissance, des performances, de la classe énergétique, du niveau sonore, mais aussi du design de l’appareil.

Bien sûr, vous pouvez trouver des produits moins chers, à 250 € par exemple, mais sachez qu’ils seront assurément de piètre qualité. On ne peut pas exclure que les climatiseurs monoblocs les moins chers soient aussi les moins performants.

➡️ Demander des devis gratuits

Comment choisir : guide d’achat

De nombreux critères devront être pris en compte avant un achat, parmi lesquels :

La puissance

La puissance d’un climatiseur monobloc, qu’il soit fixe ou mobile, doit être adaptée à la superficie de votre intérieur. La puissance frigorifique de ces produits s’exprime en kWh. Il faut compter une puissance de 100 Watts par mètre carré si la hauteur sous plafond est de 2.5 m. Pour une pièce dont la surface maximale est de 20 m², la puissance recommandée est de 2000 W. Pour une pièce de 21 à 30 m², la puissance idéale est de 3000 à 4000 Watts.

Superficie de la piècePuissance recommandée
1 m²100 Watts
20 m²2000 Watts
21 – 30 m²3000 – 4000 Watts

Les options de confort

Par options de confort, nous entendons les différents réglages grâce auxquels vous allez profiter au mieux de votre climatiseur monobloc. Dans l’idéal, choisissez un modèle qui embarque un programmateur intégré.

Le niveau sonore

Si vous prévoyez d’utiliser le climatiseur la nuit, autant qu’il soit le plus discret possible. Vous ne souhaitez surtout pas vous retrouver avec un appareil qui produit un barouf d’enfer au moment où vous avez le plus besoin de calme. Les fabricants annoncent des niveaux sonores compris entre 60 et 70 dB. Au-delà de cette valeur, il est préférable de passer votre chemin.

Voyez si l’appareil qui vous intéresse possède la fonction nuit aussi connue sous l’appellation de sleep ou silence. Cette fonctionnalité permet à ces appareils de réduire graduellement la puissance et donc le bruit qui émane du climatiseur. Bien sûr, la température risque de varier, mais cela vous permettra de dormir au calme.

Installation et entretien

L’airco monobloc fixe est un dispositif efficace dans les petites surfaces. Cette option vous intéresse-t-elle ? Découvrez ci-après nos conseils d’installation et d’entretien.

Comment installer un climatiseur monobloc fixe ?

Le climatiseur monobloc fixe est en de nombreux points différents du mobile. Pendant, l’installation, tâchez de manipuler avec soin la gaine d’évacuation qui est l’élément principal du dispositif. Ce tuyau d’évacuation doit passer au travers d’une ouverture pour évacuer l’air chaud. Attention ! N’essayez jamais d’allonger cette gaine si elle est trop courte. Il est préférable de fixer le climatiseur monobloc fixe à l’endroit le plus propice pour qu’il fonctionne bien.

En fait, installer un airco monobloc fixe requiert une expertise. L’idéal est de confier cette tâche à des professionnels.

➡️ Trouver un spécialiste

Comment entretenir un airco monobloc ?

Pour en assurer le bon fonctionnement, il est nécessaire de nettoyer les filtres et par la même occasion de dépoussiérer les ventilateurs. Régulièrement, il faut vidanger la cassette de récupération d’eau si l’airco en est équipé.

Si le nettoyage n’est pas du tout votre fort, préférez les modèles équipés de filtres autonettoyants. Néanmoins, ces appareils auront toujours besoin d’un entretien régulier.

Tous les ans, il faut penser à détartrer le climatiseur. Au moment de débrancher l’appareil en fin de saison, laissez-le tourner en mode ventilation pendant quelques heures pour assécher et assainir l’intérieur des gaines et des autres canalisations.

Trouver un installateur d’air conditionné monobloc en Belgique

Un airco peut rapidement devenir capricieux s’il n’est pas installé dans les règles de l’art. Certes, vous pouvez réaliser l’installation, mais attendez-vous à ce que l’appareil subisse des dysfonctionnements. Pour une installation durable et de qualité, l’idéal est de faire appel à des professionnels. Pour ce faire, demandez que les chauffagistes qui opèrent dans votre région vous envoient des devis de leurs prestations. Sur le site, les estimations sont gratuites et n’engagent strictement à rien.

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés